Moins consommer grâce au triple vitrage

lundi 21 janvier 2008 Écrit par  Alexandra Lianes

La société Velux innove avec une fenêtre de toit triple vitrage qui « répond aux exigences des performances énergétiques des nouvelles maisons passives ». Sa commercialisation est prévue pour mars 2008.


Pour répondre à ces exigences, les espaces de 10 mm du vitrage intérieur feuilleté sont remplis de krypton, un gaz rare hautement isolant. Ce nouveau Velux affiche une valeur Uw* de 1 W/m² K, soit une très haute performance énergétique. Comparativement, les meilleurs double vitrages à isolation renforcée affichent un coefficient thermique de 1,2 à 1,1 W/m2K. Sachant que la réglementation thermique française RT 2005 (le document technique des architectes pour la construction) impose dans l'habitat neuf et les extensions, un niveau d'isolement de façade qui contraint d'utiliser au minimum un double vitrage (4 mm/16 mm/4 mm) avec un verre peu émissif pour obtenir un coefficient U inférieur ou égal à 1,5 W/m² K.

 

Caractéristiques techniques :

Vitrage intérieur feuilleté : 4-10-4-10-22.1

Espaces de 10 mm remplis de krypton

Uw = 1w/m² K.

* Uw : la performance d’un vitrage s’exprime en W/m2.K. Plus Uw sera faible meilleure sera la performance du vitrage.


Pour aller plus loin
La société André Menuiserie commercialise une fenêtre validée par l'institut de la maison passive autrichien. Les fenêtres, testées par le CTBA (Centre Technique du Bois et de l'Ameublement, ont obtenu le label « Menuiseries 21 ».

  • Menuiserie David annonce son intention de lancer début 2008 la commercialisation de fenêtres aux normes maison passive.
  • Bieber Menuiserie , spécialiste des portes et fenêtres en bois.

Une étude comparative réalisée par le BET Pouget Consultants pour le SNFA , (Syndicat National de la construction des Fenêtres) met en doute les apports réels du triple vitrage sur le double vitrage. Les arguments concernent, pour l'essentiel, la plus faible transmission de la lumière et de la chaleur du soleil pendant l'hiver, le poids de la fenêtre et les contraintes mécaniques. Pour une fenêtre de toit, du fait de l'angle de la lumière avec la surface vitrée en hiver, et d'un plus important gradient de température (accumulation de l'air chaud sous les pentes), les avantages du triple vitrage nous paraissent prépondérants sur sur les inconvénients.
Pour les baies vitrées, nous avons pu vérifier lors d'un récent voyage d'étude en Suisse, que le triple vitrage était parfaitement maitrisé, tout particulièrement sur le plan mécanique, par les fabricants locaux.
Notez enfin que les normes de maisons passives exigent l'utilsation de triple vitrage. En Suisse toujours, nous avons pu vérifier le confort de tels équipements (suppression totale de la sensation de froid à proximité). Reste que cette étude nous invite à faire l'acquisition de triple vitrage avec discernement.