Yves Heuillard

TGV, la nuit à la Gare de Lyon

Olivier T. est contrôleur à la SNCF. Il y a quelques années il découvre que téléphoner avec un smartphone lui donne de forts maux de têtes et il prend alors conscience du danger des ondes. Olivier refuse alors de travailler avec des appareils sans fil dans les trains et se plaint de subir des pressions de la part de son employeur. Olivier a donc saisi le Conseil des Prud'hommes de Paris, mettant en cause la SNCF pour harcèlement moral, poursuites disciplinaires, discrimination, retrait brutal de ses attributions, blocage de son droit à l'avancement, à l'encontre de ses prises de position qui ne visent qu'à protéger sa santé et celles de ses collègues.

Ce soir sur France 3, à 23h10, les journalistes de l'émission « Pièces à conviction » lèvent le voile sur les coulisses du traitement des déchets et des décharges, sur la responsabilité des politiques, et plus généralement sur le mensonge de la dépollution. Une investigation remarquable dont on aimerait qu'il s'agisse seulement d'un polar dans le milieu du grand banditisme. 

manifestation de cyclistes Place de l'Etoile à Paris

Chaque 22 septembre, à l'appel du mouvement Vélorution, quelques centaines de cyclistes parisiens se retrouvent au traditionnel rendez-vous autour de l’Étoile suivi d’une descente des Champs-Elysées, qui transforme momentanément la plus grosse autoroute parisienne en zone calme et joyeuse. C’est leur façon bon enfant de fêter la Journée mondiale sans voitures, non appliquée à Paris. C’est aussi le jour qui clôt la semaine européenne de la mobilité, très timide dans ses actions officielles, mais qui reste un moment où l’on entend parler (en tendant bien l’oreille) de transports non motorisés. Les organisateurs ont toutefois déploré l'arrestation d'une centaine de cyclistes pendant une heure pour relevé d’identité avec intimidations. Ils considèrent cette intervention de la Préfecture de police "brutale, visant à faire régner l’ordre auto-moto-mobile à Paris, au service du lobby de la pollution". En savoir plus sur le site de Vélorution.

65 000 m2, 1200 exposants en provenance de 30 pays, le salon WindEnergy à Hambourg donne la mesure de l'industrie éolienne et de la capacité de l'Allemagne à se faire le phare mondial des énergies renouvelables. Tous les acteurs de la chaîne de valeur de l'éolien sont présents à Hambourg, mais seulement 17 entreprises françaises, dont le fabricant de roulement NTN-SNR, désormais un acteur majeur du secteur (du roulement de rotor à la couronne d’orientation en passant par les roulements de multiplicateurs et de génératrices). Ajoutons Areva et Alstom représentées par leur filiales locales.

L'Europe pourrait économiser l'équivalent de 25 millions de tonnes de pétrole en favorisant la cogénération. Selon l'association COGEN Europe qui regroupe les industriels du secteur.

Dans le monde on installe maintenant davantage de nouvelles capacités électriques renouvelables que conventionnelles. Et les prix ne cessent de baisser en même temps que les performances s'améliorent - selon le dernier rapport de l'Agence internationale de l'énergie renouvelable (IRENA).

Alors que la "Loi d'avenir pour l'agriculture" peine à limiter la pulvérisation de pesticides près des écoles, que le plan "Terre saine, villes et villages sans pesticide" promu par le Ministère du développement durable, ne prévoit l'interdiction des pesticides qu'aux calendes grecques de 2020, le groupe Nestlé se félicite de la protection  contre les pesticides des sites de Vittel et de Contrex, et ce depuis 20 ans. Y-aurait-il d'un côté une administration et des élus impuissants à nous protéger des fléaux environnementaux, réduits à la gesticulation et aux effets de manche, et d'un autre un secteur marchand efficace ? Ce n'est pas si simple.

Les nouveaux smartphones offrent toujours plus de fonctionnalités, des écrans plus grands, des logiciels plus puissants et toujours plus de mémoire, donc ils consomment plus. En même temps l'apparition des montres connectées pourraît metter un terme à cette logique en autorisant une utilisation plus intermittente de son smartphone. Mais rien n'est moins sûr. À l'occasion de l'arrivée des nouveaux modèles, dont les iPhone 6 d'Apple, les Amis de la Terre rappellent dans une vidéo trop succincte comment optimiser l'utilisation de sa batterie et ainsi réduire l'impact de sa consommation de produits high-tech sur la planète.

Trois décennies du boom économique chinois ont pour résultat une pollution locale des sols et des récoltes à grande échelle. Considérée comme un secret d'état, la dimension du problème est telle que les dirigeants chinois ne peuvent plus totalement l'occulter. C'est le sujet de trois articles publiés par Yale Environment 360 en collaboration avec Chinadialogue et avec le soutien du Pulitzer Center on Crisis Reporting. Yale Environment 360, une publication de la Yale School of Forestry & Environmental Studies est l'une des meilleures sources mondiales sur les problématiques environnementales.

Selon une information de Bloomberg (1), la Chine serait sur le point d'annoncer un investissement de 16 milliards de dollars dans une infrastructure de recharge pour les voitures électriques. Si la mesure fait du sens pour satisfaire les ambitions de l'industrie automobile chinoise, et celle des batteries li-ion, elle est catastrophique d'un point de vue environnemental.

Page 13 sur 117