Les gaz de schistes expliqués par leurs partisans

lundi 16 septembre 2013 Écrit par  Yves Heuillard

Dans ces deux vidéos (en anglais) vous en apprendrez beaucoup sur la technique de la fracturation hydraulique nécessaire à l'exploitation des gaz de schiste et sur les arguments de ses défenseurs qui font état "d'énormes bénéfices, pour des risques minimes".

Reste que si les "énormes bénéfices" profitent à quelques-uns, les risques, considérés comme "minimes", sont pris par la société dans son ensemble. Pour les écologistes, le plus grand risque des gaz de schistes étant de reporter sine die des investissements beaucoup plus efficaces et rentables pour la société.

Les gaz de schistes cristallisent deux visions du monde. Pour simplifier, la première consiste à dire par exemple "grâce aux gaz de schistes vous allez pouvoir vous chauffer à bon marché" ; la deuxième vision du monde répondrait : "pourquoi voulez-vous chauffer votre maison alors qu'en l'isolant convenablement et en produisant une partie de votre énergie vous même, vous n'avez plus besoin de combustible, ou si peu".

La première vision est celle de quelques entreprises multinationales, et on comprend bien que les énormes bénéfices sont pour les investisseurs et les actionnaires ; ce qui est normal dans la logique économique qui a prévalu jusque-là. La deuxième vision, moins réductrice, voit l'intérêt de la collectivité au sens large. Elle concerne de très nombreuses enterprises locales, et le bénéfice, qui intégre des considérations de biens communs, est partagé par tous.

Et puis, in fine, il y a le problème climatique. Le gaz quand il remplace le charbon réduit les émissions de gaz à effet de serre (ce point faisant l'objet de batailles de chiffres du fait des fuites de méthane). Mais à l'échelle planétaire, le gaz ne remplace pas vraiment le charbon, il le déplace : ainsi par exemple le gaz de schiste américain a déplacé le charbon américain vers l'Europe, qui brûle plus de charbon et moins de gaz russe.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.