Coups de coeur vidéo

La pile à combustible Efoy : comment ça marche?

lundi 18 février 2008 Écrit par Alexandra Lianes

Dans cette vidéo tirée du site Révolution 3.0 de Jean-Michel Billaut, Ricarda Gauder, responsable marketing de SFC (Smart Fuel Cell), présente la pile à combustible/méthanol Efoy (Energy For You). Cette pile est destinée, entre autres, à produire de l'électricité pour les campings-cars. Ses applications sont identiques à celles d'un groupe électrogène pour produire en appoint de électricité.
L'Efoy, comment ça marche, et pourquoi faire? Explications de Ricarda Gauder.

Le paradoxe du café

jeudi 14 février 2008 Écrit par Alexandra Lianes

A découvrir sur le site du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), l'interview d'un économiste de l'institut français et co-auteur de l'ouvrage Le paradoxe du café. Dans cet entretien, Benoît Daviron fournit une analyse sur l'évolution du prix du café à la consommation et les prix dans les pays producteurs. Parmi les paradoxes pointés par l'économiste, les marges brutes de plus en plus importantes pour les importateurs d'une part et d'autre part les prix aux producteurs de plus en plus faibles.
Benoît Daviron revient sur l'origine de ces différences de prix qui sont liées, selon lui, à l'importance croissante que prennent deux types d'attibutions de qualité: la qualité symbolique du produit (marque, label, indication géographique...) et la qualité de service personnel (relations humaines entre le vendeur et l'acheteur). Voir ses explications.
Le paradoxe du café, de Benoit Daviron et Stefano Ponte aux éditions Quae 2007.

Alerte à Babylone : la mort biologique des sols

mercredi 13 février 2008 Écrit par Alexandra Lianes

Nous vous proposons d'écouter un extrait du film "Alerte à Babylone " de Jean Druon. Claude Bourguignon, ingénieur agronome indépendant, y dresse un constat alarmant sur la mort biologique des sols.« Nous ne faisons plus de culture en Europe. Nous gérons de la pathologie végétale. Nous essayons de maintenir vivante des plantes qui ne demandent qu'à mourir tellement qu'elles sont malades ». Des mots poignants sur une cruelle réalité liée, selon ce scientifique, à l'utilisation d'intrants chimiques dans notre agriculture depuis les années 70. Un mode de production qui est, d'après le scientifique, à l'origine de la disparition de 80 % de la biomasse dans nos sols. Et donc d'une agriculture saine pour les consommateurs que nous sommes.

Les grandes manoeuvres du Bio aux U.S

lundi 11 février 2008 Écrit par Yves Heuillard

Nous ne raterons jamais l'occasion de partager avec vous une infographie originale. Cette vidéo, qui n'a d'intérêt que pour les professionnels américains de l'industrie de l'alimentation biologique (organic food en anglais), montre comment les différents acteurs se sont concentrés entre 1995 et 2007. En revanche la manière de montrer captivera tous ceux qui s'intéressent aux méthodes infographiques, les étudiants et les chercheurs, en premier lieu. Source : Dr Phil Howard, Professeur Assistant de l'Université de l'Etat du Michigan. Voir la vidéo.

Centrale thermoélectrique: Nevada solar one, la géante

lundi 11 février 2008 Écrit par Alexandra Lianes

Voici un reportage vidéo fascinant (en angais, résumé ci-après) sur l'une des deux plus grandes centrales thermoélectrique solaire construite ces quinze dernières années sur le territoire américain. Le réalisateur, Dan Han, défenseur de l'énergie solaire, est aussi auteur et co-fondateur du site Internet Solar Power Rocks (L'énergie solaire c'est d'enfer).

Le musée Aerosolar s'envole

lundi 04 février 2008 Écrit par Alexandra Lianes

Imaginez un musée fabriqué en sacs plastiques capable de voler grâce à l'énergie du soleil.

C'est l'idée réalisée par Tomas Saraceno, artiste et architecte argentin. Le Museo Aerosolar voyagera de ville en ville, de pays en pays et même de continent en continent grâce à la chaleur dégagée par le sol. Sa taille, sa forme et ses couleurs évolueront au rythme de ses escales où la population sera invitée à y ajouter de nouveaux sacs. Le but de ce projet est de sensibiliser à la présence de sacs plastiques dans l'environnement.