Inquiétudes pour la survie des chauves-souris

mercredi 02 avril 2008 Écrit par  Alexandra Lianes

disparition chauves-souris Elles se sont adaptées à toutes les latitudes, à tous les milieux. Seules quelques îles éloignées des continents, les très hautes montagnes et les calottes glacaires sont hostiles aux chauves-souris. Mais plusieurs menaces pèsent sur la survie de l'espèce.

Aux Etats Unis, le New York Times révèle que dans Adirondacks, la plus grande zone d'hivernation du pays, la chauve-souris meurt sans que personne ne sache pourquoi. Depuis l'hiver dernier, 90 % des chiroptères présents dans quatre grottes de New York sont morts. A priori victimes du syndrome du nez blanc.


D'après certains biologistes, plus de 250 000 chauves-souris pourraient mourir cette année. Les chercheurs doivent encore déterminer si le mamifère est tué par un virus, une bactérie, une toxine, un produit dangereux ou un champignon. Un pesticide récemment introduit pourrait être en cause ainsi que la perturbation du cycle d'hivernation du fait du passage de l'homme dans les grottes.
chauve souris Quelle que soit la raison, la population pourrait chuter dramatiquement. Les femelles ne donnent naissance en règle générale qu'à un petit par an.

Ni souris, ni oiseau, le mammifère est l'un de nos plus grand allié. Les espèces insectivores, présentes au Texas, ont par exemple permis de préserver un sixième des plantations de coton. On sait aussi que certaines espèces tropicales participent à la reforestation en transportant des graines ou en pollinisant les arbres.

Pour protéger les chauves-souris :

Voir les conseils de l'ONF (Office national des forêts)
Consulter le site du museum d'histoire naturelle de Bourges

En savoir plus sur le mammifère :

La société française pour l'étude et la protection des mammifères

Liste des associations, groupes d'observations et de protection de la chauve-souris en région