Energie

Une petite éolienne de ville crédible

jeudi 04 septembre 2008 Écrit par Alexandra Lianes
petit-eolien-quiet-revolution.jpgElles sont petites et s’apparentent davantage à une œuvre d’art qu’à une innovation. Et pourtant les micro-éoliennes de la start-up britannique Quiet Revolution, à en croire la confiance des investisseurs, pourraient être vraiment efficaces. La technologie développée par cette jeune entreprise s’est rapidement fait un nom. Alors que la première turbine voyait le jour il y a un an, Quiet Revolution a annoncé le 1er septembre avoir récolté dans un tour de table un investissement en capital de 7 millions de pounds (environ 8,6 M d’€). Le géant de l’électricité RWE, deuxième producteur allemand, investit 6 M £ (7,5M€) et un million de pounds proviennent d’investisseurs privés.

Eolien : du vent plein les pales

mardi 02 septembre 2008 Écrit par Alexandra Lianes

centrale-eolienne-californie-wayfinder-flickr.jpg

Le marché de l’éolien a de beaux jours devant lui. L’énergie provenant des éoliennes devrait être multipliée par cinq dans les dix ans à venir passant de 20 000 MW à 107 000 MW installés au niveau mondial. C’est ce que révèle une enquête réalisée par Hamburg Messe, organisateur du salon international de l’énergie éolienne à Husum (Allemagne) et l’Institut de l’énergie éolienne allemand (DEWI). L’énergie éolienne peut atteindre une capacité mondiale de 718 000 MW installés d’ici 2017, contre 94 000 MW installés à la fin 2007.

Géothermie : Google voyage au centre de la terre

mercredi 20 août 2008 Écrit par Laurence Parmelan

google-geothermie-profondeur.jpg

La fondation du groupe Internet Google a annoncé hier via un communiqué un investissement de 10 millions de dollars dans la technologie de géothermie de profondeur appelée EGS (Système géothermique stimulé). Un investissement qui entre dans le cadre du projet 'Energies renouvelables moins cher que le charbon' du géant de l'Internet. D'après un rapport du MIT (Massachusetts Institute of Technology) sur la technologie EGS, 2 % de la chaleur présente de 3 à 10 kilomètres sous le continent américain représente plus de 2 500 fois la consommation énergétique annuelle du pays.

Mettez un réacteur nucléaire dans votre jardin

jeudi 14 août 2008 Écrit par Yves Heuillard

réacteur nucleaire transportable hyperionPas de gaz à effet de serre, de l'énergie bon marché, partout, tout le temps, par tous les temps. Vous avez deviné, c'est le nucléaire. Si ni la prolifération d'armes nucléaires, ni le problème du traitement et du stockage des déchets radioactifs ne vous inquiètent, payez vous un réacteur nucléaire et mettez le dans votre jardin ou votre cave. C'est une blague ? Pas tout à fait, le réacteur nucléaire transportable sans entretien existe. Vous pouvez déjà commander. Si ces problèmes vous concernent, à l'inverse, peut être voudrez-vous savoir comment la ville nouvelle ou l'usine d'à côté se chaufferont dans 5 ans.
 

Non aux nouvelles centrales au charbon

mercredi 06 août 2008 Écrit par George Monbiot

centrale electrique au charbon CO2 pollution

Dès que j'aurai terminé cette chronique, je sauterai dans le premier train pour le Kent [ndlr : près de la centrale à charbon de Kingsnorth où se tient une manifestation écologique, le Climate Camp 08, pendant 10 jours]. L'an passé Al Gore (1) faisait remarquer : « Je ne comprends pas pourquoi les jeunes ne forment pas des chaînes humaines pour bloquer les bulldozers et les empêcher de construire des centrales électriques au charbon ». Comme des centaines de jeunes volontaires, je laisse tout tomber pour répondre à l'appel. Note : cet article de George Monbiot a été publié le 5 août 2008 dans le quotidien anglais The Guardian.

Découverte du siècle pour stocker l'énergie solaire

lundi 04 août 2008 Écrit par Yves Heuillard

Daniel Nocrea dans son Lab du MIT Daniel Nocera ne mâche pas ses mots : "c'est le nirvana dont nous parlions depuis des année". Dans son laboratoire du MIT ( Massachusetts Institute of Technology) le Professeur Daniel Nocera et Matthew Kanan, un post-doctorant de son équipe, ont développé un procédé qui s'inspire de la photosynthèse des plantes pour convertir simplement l'eau en hydrogène et en oxygène.

British Energy : le tour du futur propriétaire

vendredi 01 août 2008 Écrit par Yves Heuillard
British-Energy-centrale-nucleaire

L'annonce officielle du rachat par EDF de l'électricien britannique British Energy était attendue ce matin. Et pourtant. Le groupe français a finalement fait un pas en arrière dans la nuit d'hier à aujourd'hui par le biais d'un communiqué indiquant : " Après des discussions approfondies, EDF estime que les conditions permettant un développement majeur en Grande-Bretagne ne sont pas réunies à ce jour." Information confirmée ce matin lors d'une conférence de presse de dernière minute. Les deux parties indiquent toutefois poursuivre les discussions. En attendant, DDmagazine offre un petit tour du propriétaire aux actionnaires du potentiel acquéreur.

Seagen : les hydroliennes ça marche !

samedi 19 juillet 2008 Écrit par Alexandra Lianes
seagen-hydrolienne-pale

Depuis le jeudi 17 juillet, pour la première fois dans le monde, un dispositif hydrolien fonctionne à une échelle commerciale pour alimenter le réseau électrique britannique. En mai dernier, l'hydrolienne SeaGen a été installée par la société Marine Current Turbines (MCT) à Strangford Lough, en Irlande du Nord, pour être testée durant 12 semaines avant d'alimenter le réseau. Produisant actuellement une puissance de 150 kW, les ingénieurs comptent atteindre 300 kW d'ici la fin de l'été. A pleine puissance, la SeaGen devrait pouvoir produire 1,2 mégawatt, de quoi alimenter environ mille maisons.
Photos Dr I J Stevenson et Marine Current Turbines (Droits réservés)

Deux mega centrales solaires au Japon

jeudi 26 juin 2008 Écrit par Romain Houette

image sakai/sharp corp/kansai electric power

La métropole de Sakai (830 000 habitants, située près de Osaka au Japon) a décidé de se transformer en cité à faible émission de carbone. Pour mener à bien cette initiative, elle s'est associée avec Sharp Corporation, le géant japonais de l'électronique, et Kansai Electric Power, leader de l'industrie électrique japonaise. Les trois parties ont présenté hier le « Sakai City Waterfront Mega Solar Power Generation Plan », un projet de deux usines solaires d'une puissance cumulée de 28 000 kW qui seront construites d'ici mars 2011.

Des centrales nucléaires au milieu des villes ?

vendredi 20 juin 2008 Écrit par Yves Heuillard
cogeneration-1.jpgUne étude commandée par la branche anglaise de Greenpeace rappelle au monde que près des deux tiers de l'énergie que nous consommons part en fumées. La cogénération à grande échelle, c'est à dire la production conjointe d'électricité et de chaleur, pourrait, en théorie, mutiplier par un facteur 2 à 3 le rendement de nos centrales électriques à vapeur (aux combustibles fossiles ou nucléaires). L'objectif de cet article est d'expliquer les vertus de la cogénération, illustrée par la perspective improbable, de centrales nucléaires dans les villes.

 


Les végétariens condamnés à rouler en vélo

samedi 14 juin 2008 Écrit par Yves Heuillard

Neste-raffinerie.jpg

Connaissez-vous Neste ? Neste est une entreprise finlandaise qui ambitionne de devenir le premier producteur mondial de biodiesel. Neste vient d'annoncer la construction d'une raffinerie de biodiesel à Rotterdam, dont la construction doit démarrer immédiatement pour être terminé en 2011. La raffinerie, la 4ème du genre pour Neste, coûtera 670 millions d'euros et sera capable de produire 800 000 tonnes de carburants par an. Une usine similaire est en construction à Singapour. Quel rapport avec les végétariens ?

Abou Dhabi prépare l'après pétrole

mercredi 04 juin 2008 Écrit par Romain Houette

abou dhabi masdar image de synthese foster and partners

L'émirat d'Abou Dhabi, par sa volonté de diversifier son économie et de préparer l'après-pétrole, a déclaré la semaine dernière qu'il investira 2 milliards de dollars (1,3 milliards d'euros) pour fabriquer des cellules solaires en couches minces. L'entreprise Masdar PV effectue là un des plus importants investissements jamais réalisés dans l'énergie solaire. Abou Dhabi fait ainsi progresser l'initiative Masdar, dont la construction a débuté cette année, et qui sera une ville environnementale modèle, un gigantesque éco-quartier de près de 50 000 habitants, et la première ville au monde à être construite avec l'idée maîtresse de supprimer les émissions de dioxyde de carbone.

Leclerc se dore au soleil pour nous mettre à l'ombre

mardi 20 mai 2008 Écrit par Alexandra Lianes
centrale-photovoltaique-lecler

En 1996, les magasins Leclerc supprimaient la distribution gratuite des sacs plastiques à la caisse. « Acte oh combien courageux à l'époque. Nous avions d'ailleurs perdu des clients qui n'acceptaient pas qu'un distributeur s'érige en donneur de leçons », explique Georges Parnot, PDG du magasin Leclerc de Saint Aunès (Hérault). Depuis la sensibilité pro-durable a évolué. Et les projets du groupe d'hypermarchés aussi. Georges Parnot est à l'initiative du projet de centrale photovoltaïque sur le parking de son magasin. Depuis la mi-janvier, 5 472 panneaux photovoltaïques sur 8050 m² sont en cours d'installation sur des ombrières protégeant les véhicules stationnés et devant produire annuellement 1,75 GWh d'électricité, soit plus de la moitié des 3,3 GW consommés par le magasin.

Deux centrales solaires pour 75 000 maisons

mercredi 14 mai 2008 Écrit par Romain Houette

nevada solar one

Le géant de l'énergie renouvelable Acciona Energia a décidé de construire deux nouvelles centrales thermiques solaires, d'une capacité de 50 mégawatts chacune, à Palma del Rio dans la province de Cordoue en Andalousie. Le groupe espagnol a d'ores et déjà annoncé un investissement de 500 millions d'euros. Opérationnelles en 2010, les centrales devraient produire 244 millions de kWh par an, et approvisionner 75 000 maisons.

consommation energetique mondiale

Le « Solar Grand Plan » dont nous avons parlé dans nos colonnes, consisterait à couvrir de panneaux photovoltaïques plusieurs dizaines de milliers de kilomètres carrés de terres désertiques du Sud-Ouest des Etats-Unis pour produire l'énergie totale du pays. Les scientifiques pères du projet pensent ainsi que le pays aurait ainsi la capacité de se passer de pétrole ! Et pourquoi la planète entière ne subviendrait-elle pas à ses besoins énergétiques en utilisant uniquement l'énergie renouvelable du soleil ? C'est certes une utopie, mais juste pour se faire une idée, quelle surface faudrait-il couvrir pour répondre aux besoins énergétiques de la planète ? La surface d'un pays, d'un continent, d'un océan ?